Politis

Forum de réflexion autogéré
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Les Français voudraient bouleverser le capitalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le_simple


avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Les Français voudraient bouleverser le capitalisme   Mer 14 Jan - 21:10

A la veille d'un colloque international important sur le « nouveau capitalisme », 53% des Français interrogées par TNS-Sofres réclament un changement « en profondeur » du système économique… contre 31% de leurs voisins européens.

Les Français ne sont plus des révolutionnaires, mais ils aiment rêver à un monde meilleur. C'est ce qui ressort d'une enquête TNS-Sofres menée dans cinq pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Suède, Espagne) publiée à la veille du colloque «Nouveau monde, nouveau capitalisme», qui s'ouvre jeudi à Paris en présence de Nicolas Sarkozy, Tony Blair et Angela Merkel.

Au terme de cette enquête, une majorité (53%) de nos concitoyens souhaite en effet une réforme «en profondeur» du système capitaliste…. Or ils sont seulement 31% dans les autres pays européens interrogés. Ces autres citoyens de l'UE souhaitent plutôt une réforme plus partielle du système (52%). Une hypothèse qui ne satisferait en revanche que 38% des Français.

Mais si une réforme est souhaitée, qu'elle soit importante ou non, les Européens sont lucides. Ou fatalistes : seuls 7% estiment que le capitalisme sera réformé en profondeur, contre 35% qui sont convaincus qu'il ne sera pas du tout réformé.

Autre question posée aux sondés : le niveau d'intervention de l'Etat dans la vie économique. Trop faible, répondent globalement une majorité d'Européens (51%). Mais là encore, la France se distingue : 59% de nos concitoyens partagent cet avis, contre seulement 38% des Espagnols et 24% des Suédois.

La réponse des Européens est la même concernant les questions de protection sociale. Pour 53% d'entre eux, l'intervention des Etats dans ce domaine est trop faible. A noter : lorsqu'on interroge les chefs d'entreprise français, ils se distinguent fortement de leurs compatriotes et estiment que l'Etat intervient trop ou juste comme il faut (36% dans les deux cas).


Les Français défiants à l'égard de leurs gouvernants

Signe des temps ? Les citoyens des cinq pays interrogés estiment que les valeurs qui ont pris le plus de place au cours des dernières années sont la consommation (70%), l'individualisme (62%) et la recherche de la performance (56%). Pourtant, ils souhaiteraient voir des valeurs bien différentes émerger à l'avenir : le respect d'autrui (91%), le sens de la famille (88%) et la responsabilité individuelle (81%).

Pour résoudre la crise et «améliorer les choses», les sondés se tournent en premier lieu vers les gouvernants (39%), les scientifiques (37%) et les enseignants (35%). Un classement bien différent de celui des Français. Ceux-ci sont 39% (et 61% des chefs d'entreprise) à croire que l'amélioration arrivera toute seule. Ils plébiscitent ensuite les scientifiques (39%), puis les associations de citoyens (36%). Quant aux gouvernants, ils ne recueillent que 30% d'opinions favorables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Français voudraient bouleverser le capitalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Shadow cabinet de François Bayrou
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Politis :: Débats :: Actualités-